L’école pour les enfants précoces d'Herblay dans le cadre de l’association AEP 95 a été créée dans le but d’aider les personnes à haut potentiel à éviter la dérive sur le plan psychologique et social. Informez-vous sur les activités de notre Association pour enfants précoces et sur les ateliers extra scolaires pour enfants précoces.
Bienvenue sur le site pour enfant précoce

Information Importante

Une permanence téléphonique va être mise en place le mardi et le jeudi de 8h40 à 12h00.
Téléphone : 01-34-14-83-97
En cas d'extrême urgence vous pouvez nous joindre au 06-63-52-17-49

PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button


photos école enfants surdoués dans le val d'oise en île de france


Les particularités de l'enfant précoce :



Pour répondre à cette question, il faut rappeler les particularités de l'enfant intellectuellement précoce.


  • L'enfant surdoué n'est pas un enfant avec un « plus » malgré la terminologie ambiguë, ni un génie qui aurait tout reçu. C'est un enfant qui pense dans un système différent et dispose d'une forme d'intelligence particulière, d'où sa difficulté d’adaptation scolaire. Par ailleurs, son hypersensibilité et son affectivité envahissante marquent sa personnalité.

  • C'est un enfant d'une sensibilité extrême capable de percevoir et de ressentir l'état émotionnel des autres ce qui le rend psychologiquement vulnérable.L'enfant surdoué doit être considéré dans la globalité de sa personnalité tant sur le plan intellectuel que sur le plan affectif.

  • Un enfant surdoué est un enfant qui obtient un score de QI supérieur à 130 aux tests d'intelligence. Ce QI n’est pas une mesure de l'intelligence mais une évaluation des capacités intellectuelles qui permet de comparer le fonctionnement intellectuel d’un enfant par rapport à un enfant du même âge.Sur le plan intellectuel, être surdoué ne signifie pas être plus intelligent que les autres mais fonctionner avec un mode de pensée et une structure de raisonnement différent. Les écoles ne sont pas adaptées à cette différence et dans la plupart des cas, sans repère, l'enfant surdoué est en échec scolaire.



Comparons un enfant intellectuellement précoce (QI>130) et un enfant intellectuellement retardé (QI<70)… il serait utopique de vouloir faire acquérir à l'enfant déficient des savoirs, de la même façon, avec les mêmes méthodes d’apprentissage qu'à un autre enfant (QI=100) ; on ne permettra jamais à cet enfant de progresser dans ses propres compétences. Il ne peut s'investir dans les apprentissages que si on lui propose une pédagogie adaptée à son rythme. Vouloir l'intégrer à tout prix dans un cursus standard, c'est prendre le risque de bloquer définitivement toute progression. La scolarité doit être adaptée à la particularité de son fonctionnement intellectuel.
C'est exactement la même chose pour l'enfant surdoué.


L'enfant surdoué est différent ; il doit être bien compris dans ce double fonctionnement qui le caractérise afin que ses ressources intellectuelles et psychologiques qui sont potentiellement très riches puissent s'épanouir totalement.D'où l’utilité d’une école pour surdoués

L'enfant surdoué en échec scolaire, un paradoxe :


Des études sur les enfants surdoués ont mis en évidence que près de la moitié des enfants détectés intellectuellement précoces redoublent et que 20% d’entre eux arrêtent leurs études avant le baccalauréat; c'est un paradoxe alors qu'on définit l'enfant précoce comme ayant un haut potentiel intellectuel. Des recherches ont permis de démontrer que la plupart des enfants précoces ont renoncé à leur personnalité et ont entamé un processus d'inhibition intellectuelle ; tout au long du cycle primaire l'enfant surdoué non identifié a été contraint à un mode de fonctionnement qui n’était pas le sien. Cela aboutit le plus souvent à un « mal être » et à un rejet du système scolaire.En résulte un enfant surdoué en échec scolaire.


Une prévention à l’échec scolaire :


Actuellement quelques collèges proposent des filières ou des intégrations pour les enfants surdoués en échec scolaire: c’est une remédiation. Enfin, on reconnaît et on prend en compte leur précocité! Mais pour certains il est presque trop tard, plusieurs années de souffrances ont altéré leur personnalité, leur motivation, leur confiance. De plus, bien souvent ils ne savent pas apprendre et n’ont pas acquis de vraies méthodes de travail, leur intelligence ne suffit plus… L'enfant surdoué est en échec scolaire un bilan lourd de conséquences. L'enjeu est primordial tant sur le plan psychologique que sur le plan scolaire.

La détection et la prise en compte de la précocité dès le plus jeune âge doit être une priorité qui va permettre à l’enfant de se construire harmonieusement en acquérant des méthodes de travail et d’apprentissage qui correspondent à son fonctionnement particulier, afin d’être capable ensuite de s’intégrer dans un système scolaire « ordinaire ». Il faut très tôt aider l'enfant à construire sa personnalité, pour cela l’identification aux autres est une étape indispensable. Il est rassurant pour l'enfant de se sentir appartenir à un groupe de référence, dans lequel il se reconnaît comme identique aux autres et dans lequel il est reconnu et accepté ; il en va de son équilibre psychologique et de son adaptation sociale.

C'est pourquoi une école adaptée aux surdoués les placera dans une dynamique de réussite leur permettant de s’épanouir harmonieusement à l'âge où ils ont besoin d’être reconnus et acceptés dans leurs spécificités pour devenir des adolescents équilibrés.

La prévention vaut mieux que la remédiation