AEP France, est une association d'aide pour enfants précoces. Notre histoire reflète notre volonté de venir en aide aux familles d'enfant précoce. Nous avons depuis nos débuts voulu fonder une école pour enfant précoce afin de mieux répondre aux spécificités de l'enfant précoce. Notre école pour enfants précoces accueille des enfants précoces de la maternelle à la 3ème. Nos ateliers pour enfant precoce accueille les enfants précoces de tous âges.
Bienvenue sur le site pour enfant précoce

Information Importante

Une permanence téléphonique va être mise en place le mardi et le jeudi de 8h40 à 12h00.
Téléphone : 01-34-14-83-97

Infos pratiques

PDF Imprimer Envoyer
AddThis Social Bookmark Button


  • Septembre 92 : Bruno Lalande, 2 ans ½, première rentrée scolaire en petite section dans la classe de Martine Tellier, enseignante et directrice d'établissement.

    L'histoire de l'association commence par la rencontre d'un enfant "pas tout à fait comme les autres" et de son institutrice. A cette époque, Martine TELLIER est directrice de l'école et enseignante en petite section. Laurence LALANDE confie à Martine TELLIER que Bruno commence à déchiffrer son alphabet et épelle les mots. Elle constate rapidement un décalage entre une apparente immaturité et des intérêts surprenants pour un enfant de cet âge, sans pour autant mettre un nom sur ce comportement paradoxal. Les années suivantes sont chaotiques, compte tenu de l'incompréhension des enseignantes face à son mal être: Bruno n'aime pas l'école.

  • Septembre 95 : Bruno entre au CP

    Dès les premiers jours, Bruno fait un mal aise au retour de l'école : il devient bleu et perd connaissance. Après consultation du pédiatre puis du cardiologue, le spasme du sanglot est diagnostiqué, provoqué par une angoisse extrême. Finalement, il est décidé de consulter un psychologue. Le hasard fait que c'est Arielle Adda qui pose le diagnostic: Bruno est un enfant précoce. Elle se permet de contacter directement Martine Tellier pour lui expliquer ce qu’est un enfant surdoué. Celle-ci comprend la problématique et, toujours directrice de l'établissement, autorise le passage anticipé de Bruno en CE1 et ce, contre l'avis du conseil des maîtres. Bruno a 5 ans ½; Martine TELLIER, en charge du CE1 cette année là, est à nouveau son enseignante.

  • De 1995 à 1997 : L'observation

    Bruno devient sujet d'attentions particulières, d'observations et d'expérimentations. Pour accompagner Bruno dans sa différence, une complicité s'instaure entre Laurence LALANDE et Martine TELLIER.

  • 1997 : A la recherche d'une solution

    Laurence LALANDE et Martine TELLIER constatent la nécessité de créer une structure de proximité. Son but serait d'informer, de permettre aux familles de se rencontrer, et d'accueillir les enfants dans un espace où ils pourraient grandir et s'épanouir à la fois. Convaincues qu’il faut prendre en charge ces enfants dès leur plus jeune âge pour leur permettre de se construire afin qu’ils acquièrent une identité sans renoncer à leur personnalité, elles décident ensemble de créer une école primaire.

  • Septembre 2002 : Création de l'Association pour Enfants Précoces (A.E.P. 95)

    Après cinq années de travail et de réflexion sur le sujet de la précocité et du surdouement, l'association AEP 95 voit le jour.
    Elle propose:

    • Un accompagnement des familles et une permanence téléphonique
    • Des réunions et des conférences mensuelles
    • Des ateliers extra-scolaires pour les enfants surdoués

  • Septembre 2003 : Ouverture d'une classe primaire à Sannois

    Leur détermination, leurs compétences et leur professionnalisme convainquent le Maire de Sannois et l'Académie de soutenir leur projet. Elles se lancent dans l'aventure innovante de l'ouverture d'une école primaire entièrement consacrée aux enfants précoces.
    Une première en France : l’école "Léonard de Vinci" ouvre dans un établissement public de la ville de Sannois, avec l'assentiment de l'Académie. Martine TELLIER et Laurence LALANDE mettent en place une pédagogie adaptée, capable de répondre aux besoins spécifiques des enfants précoces. Les enfants qui arrivent sont souvent en mal-être, parfois en échec scolaire. Ils se transforment rapidement, reprennent confiance. Très vite, les parents témoignent du bien-être des enfants.
    Le pari est gagné : les enfants retrouvent le plaisir de venir à l’école, ils s’épanouissent. Une deuxième classe ouvre à la rentrée suivante dans ce même établissement.

  • Septembre 2006 : L'école Léonard de Vinci s’installe à Herblay

    Afin de répondre aux demandes d'inscription de plus en plus nombreuses, l’association installe son école dans des locaux plus grands qui vont permettrent l’ouverture de 8 classes à la rentrée 2006. Elle accueille 80 enfants, de la maternelle au collège.
    L'Association s'est considérablement développée. Elle compte plus de 800 adhérents et une centaine d'enfants fréquentent les ateliers.

  • Année scolaire 2007-2008 :Une reconnaissance par l’Education nationale et l’UNESCO

    L'école Léonard de Vinci accueille aujourd'hui 125 enfants de la maternelle au collège. Elle est reconnue "complémentaire de l'Education Nationale" et signe un contrat d'association avec l'Etat. De plus, compte tenu des projets pédagogiques mis en place, elle appartient désormais aux écoles associées du réseau UNESCO (obtention du label en avril 2008).
    Fortes du succès de la pédagogie mise en place, Laurence LALANDE et Martine TELLIER pensent développer le concept sur le plan national et elles envisagent de créer d’autres écoles sur le modèle de celle d'Herblay.

  • Juin 2008 :création de l’AEP France

    Pour répondre aux nombreuses sollicitations nationales, l’Association pour Enfants Précoces, l’AEP France, voit le jour le 12 juin 2008.

  • Février 2009 : création de l’A.E.P.60 et de l’A.E.P.94 Est Parisien

    Prévision d'ouverture dans chaque département d'une école.

  • Avril 2009 : création de l’A.E.P.83 région PACA

    Prévision d'ouverture d'une école.

 

Association loi 1901 reconnue d'intérêt général

Ecole agréée

Ecole labelisée